Migration de main-d'œuvre

Les travailleurs migrants contribuent à la croissance et au développement de leur pays de destination, tandis que les pays d’origine bénéficient grandement de leurs envois de fonds et des compétences qu’ils acquièrent pendant leur expérience à l’étranger. Pourtant, le processus migratoire implique des défis complexes en termes de gouvernance, de protection des travailleurs migrants, de lien entre migration et développement, et de coopération internationale. L’OIT s’efforce de forger des politiques qui maximisent les avantages des migrations de main-d’œuvre pour toutes les parties prenantes.

Actualités

  1. Handicap physique et le monde du travail

    Maintenant, je connais ce sentiment merveilleux d’avoir un travail décent

    16 avril 2021

    Omar Abu Noa’aj est Jordanien. Pendant des années, il a rencontré des difficultés à trouver du travail en raison d’un handicap physique. L’an dernier, une agence pour l’emploi de l’OIT l’a aidé à trouver son premier emploi formel dans une usine textile, ce qui lui a permis d’assurer son indépendance et de se donner des objectifs.

  2. ILO Infostory

    Recrutement équitable. Un travail décent

    15 avril 2021

    De nombreux travailleurs migrants – en particulier les travailleurs peu qualifiés – se retrouvent à payer d'importants frais de recrutement à des intermédiaires afin d'obtenir un emploi à l'étranger. Les processus de recrutement sont souvent peu clairs et ouvrent la voie aux abus. L'OIT s'est attaquée à ce problème par le biais de son Initiative pour un recrutement équitable. Pour en savoir plus, consultez notre dernier Infostory.

  3. Réformes du travail

    Entrée en vigueur du nouveau salaire minimum au Qatar

    19 mars 2021

    Le nouveau salaire minimum non discriminatoire entre en vigueur au Qatar, s’ajoutant à la série de grandes réformes du travail en cours.

Zoom sur le recrutement équitable

  1. Recrutement équitable

    Initiative mondiale de l’OIT pour la prévention de la traite d’êtres humains et du travail forcé, la protection des droits des travailleurs migrants, la réduction des coûts des migration de main-d’œuvre et la promotion d'une migration choisie, pour le bénéfice de tous.